Dans beaucoup de grands groupes organisés en réseau (les banques par exemple), la mobilité constitue presque toujours un passage obligé pour gravir les échelons. Mais, que proposent les entreprises pour favoriser et faciliter la mobilité de leurs collaborateurs ?

Prime de mobilité, prise en charge du déménagement, recherche du nouveau logement (financé par l'aide Mobili-Pass) et parfois accompagnement du conjoint dans sa recherche d’emploi… le collaborateur qui a accepté une mutation peut bénéficier d'avantages ou de services tant sur le plan personnel que familial. Ces aides sont souvent réservées aux populations "cadres et assimilés" et leur contenu n'est pas toujours adapté aux nouvelles aspirations des salariés.

A la recherche d'idées innovantes sur internet, j'ai été très vite déçu, google ne proposant pas grand chose à se mettre sous la dent. En revanche, il semblerait que cela cogite pas mal du côté des professionnels de la relocation : certains d'entre eux (les plus "gros") ont ouverts de vastes chantiers afin de réinventer leur métier. Si vous avez des idées et que vous n'ayez pas peur d'en faire profiter les autres... vous pouvez associer un commentaire à ce post.

Pour inaugurer la boîte à idées, voici une première proposition de Magalli Olivier, directrice du développement du secteur banque au cabinet de conseil en RH BPI :

Favoriser le télé-travail les premiers mois suivants le changement de région. "A un cadre qui est muté de Marseille à Paris, dont le conjoint n’est pas mobile, l’entreprise pourrait proposer de travailler deux jours par semaine depuis son domicile en télétravail."

A vos claviers.