Les jeunes de moins de 30 ans et les salariés en mobilité professionnelle feront partie des salariés prioritaires pour bénéficier du 1% logement, aux termes d'une mesure votée par l'Assemblée nationale.