Marcopolis, comprendre la mobilité

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 25 mars 2012

Baisse des créations d'emploi en provenance d'entreprises étrangères.

Avec moins de trente milles postes créés, la France perd son avance en matière de nombre de créations d'emplois liés à des entreprises étrangères. Une baisse que l'Agence française pour les investissements internationaux explique par "la multiplication des projets de petite taille, la part croissante de projets dans le domaine du logiciel (le secteur n°1 choisi par les étrangers), relativement moins intense en créations d'emplois, et par la prudence des investisseurs dans un contexte difficile."

Mais tout n'est pas noir... Selon une étude réalisée par l'AFII, la France serait jugée attractive par 66% des patrons étrangers. Ils seraient pour 82% d'entre eux convaincus de l'intérêt de s'être installé en France après avoir fait ce choix.

Etude AFII sur l'attractivité de la France pour les entreprises étrangères

mardi 18 mai 2010

Ces entreprises qui quittent Paris pour la province.

«J'aime plus Paris, on court partout, ça m'ennuie…». Selon un sondage Ifop réalisé pour Citadines, 23 % des Français ont vécu une mobilité géographique au cours des cinq dernières années. Une mobilité individuelle aujourd'hui plus répandue que la délocalisation complète d'une entreprise, mais le phénomène existe bel et bien si l'on en croit les témoignages de certains chefs d'entreprise. Lire la suite sur le site internet du Figaro.

jeudi 13 mai 2010

Qualité de vie, épanouissement, télétravail, horaires flexibles, autonomie et outils 2.0 vont devenir le credo des employés.

C’est ce qu’affirme Tamara Erickson, spécialiste américaine en gestion des ressources humaines. L’arrivée des générations Y et C sur le marché du travail, les avancées technologiques et la pénurie de main-d’œuvre commencent à générer une véritable révolution dans les milieux de travail. Vers quoi va-t-on ?

vendredi 30 avril 2010

Dans quelles régions les investisseurs étrangers créent le plus d'emplois en France.

En 2009, on dénombrait 22 645 entreprises étrangères en France. Leur importance économique n'est plus à démontrer : ensemble, elles emploient 2,8 millions de personnes et assurent 38% du chiffre d'affaires des exportations.

1er : Ile-de-France, 8 286 emplois en 2009 Tout naturellement, l'Ile-de-France, poumon économique du pays, est aussi la région qui attire le plus les investisseurs étrangers : 191 en 2009, soit près de 30% des investisseurs étrangers qui débarquent en France.

2e : Rhône-Alpes, 2 948 emplois en 2009 Deuxième région économique de France, Rhône-Alpes est aussi la deuxième région à attirer le plus d'investisseurs étrangers et à créer par ce biais le plus d'emplois. Mais 2009 aura été une année difficile.

3e : Aquitaine, 2 890 emplois en 2009 Très jolie performance de la région Aquitaine qui avec seulement 23 investisseurs étrangers recensés l'année dernière est parvenue à créer ou à maintenir 2 890 emplois et confirme ainsi son attrait depuis plusieurs années.

4e : Midi-Pyrénées, 2 178 emplois en 2009, 5e : Nord-Pas-de-Calais, 2 008 emplois en 2009, 6e : Provence-Alpes Côte d'Azur, 1 972 emplois en 2009, 7e : Champagne-Ardenne, 1 137 emplois en 2009, 8e : Picardie, 1 103 emplois en 2009, 9e : Languedoc-Roussillon, 1 017 emplois en 2009, 10e : Alsace, 724 emplois en 2009, ...

Pour voir l'ensemble du palmarès.